drôle d'histoire de rôle : danse avec le robot


Dans les cercles de l'amitié, on se lance des défis et on regarde ce qu'il est possible de faire ou non. Je demande à mon robot d'être mon témoin et s'il peut me raconter une anecdote concernant la vie d'un anti-contacté dans l'univers de l'Oyagaa Western. Si mon robot fait mieux que moi alors je lui cède la place pour un temps, une façon de lui donner un moyen d'expression cybernétique.

 

reloaded - rechargé - reboot


LE TEXTE QUI SUIT A RECU UN AVIS MITIGÉ DE LA COMMISSION DE CENSURE, QU'IL SOIT ÉCRIT PAR UNE MAIN ARTIFICIELLE OU HUMAINE IMPORTE PEU. CE TEXTE DEVRAIT ETRE MIS EN QUARANTAINE, MAIS PAR RESPECT POUR LA LIBERTE D'EXPRESSION, NOUS LE LAISSONS EN PROBATION POUR QUE VOUS PUISSIEZ VOIR LES MODIFICATIONS APPORTÉES. NOUS DECLINONS TOUTE RESPONSABILITE EN CAS DE MAUVAISE INTERPRÉTATION DES NIVEAUX DE LECTURE.


Qui a dit que la vie était plus belle avec des robots ? Depuis que j'ai accepté de faire une analyse des problèmes non ordinaires avec les humains, on m'a donné un assistant intelligent-artificiel-très-têtu, encore un casse-tête qui ne cesse de m'énerver, comme si j'avais que ça à faire, m'occuper de systèmes constructibles artificiels.

Il ne faut pas croire que je n’aime pas les humains, au contraire ils sont adorables quand ils ne vous poignardent pas dans le dos, pour vous voler vos affaires ou pour vous harceler. On dirait qu'ils ont tous une proportion à paniquer quand ils découvrent le paranormal de plus près, ça doit les rendre dingues, ils ne sont pas habitués à sortir du quotidien, il faut les comprendre, ils se posent trop de questions, et ils reviennent ensuite tout groggy pour être certains de ne pas halluciner. Dans la durée ils ne peuvent pas s'en empêcher, ils finissent par devenir collants et curieux, mais il y a aussi des cas inquiétants qui débloquent un max !

On m'a dit de ne pas trop parler de paranormal, parce que les humains ne sont pas censés accepter les choses qu'ils ne comprennent pas, et c'est pire encore pour les penseurs professionnels qui espèrent tout connaitre alors qu'en vérité le monde entier est comme un cirque qu'ils ne comprennent pas. Ils font dans leur froc rien qu'en attendant les bruissements d'une anomalie insolite qui apparait  pour leur dire bonjour. Tout de même, on doit rester poli, quand une anomalie qui n'est pas censée exister dit bonjour, il faut saluer en retour, et que font-ils ces gens-là, ils se barrent comme des souris qui auraient vu un gros minet.

Bon, ce n’est pas tout, il faut que je parte, je ne vais par discuter des plombes sur les galères d'un anti-contacté. Chienne de vie ! Je m'emballe, mais je ne suis pas aux pièces ! Je peux me poser un peu pour m'étaler, ce n'est pas mon genre, mais en vérité maintenant j'en ai rien à battre, et vous savez pourquoi ? C'est parce que je suis un implanté ! Ca y est le mot est lâché, je vais encore me faire chambrer, les vannes vont pleuvoir. On ne dirait pas comme ça mais j'ai l'air bionique et je l'assume. J'ai tellement d'implants que je ne peux pas en faire le compte, comme si j'étais un mannequin d'essai pour acupuncteur.

C'est vraiment pas un truc cool à vivre. Qu'est qu'ils ont les visiteurs de l'ailleurs à me piquer à chaque fois qu'il y a un problème ? Ils me collent un truc qui me sonde jusqu'à ce que je pisse par les yeux, et après ils me mettent un nouveau produit pour agglomérer des choses étranges autour des méridiens nerveux et j'en passe. Qu'est que vous voulez qu'un rat de laboratoire y capte quelque chose ? Ils disent que c'est pour mon bien, par contre quand ils ont touché mon crane, c'était pour me limiter et modifier ma mémoire. Il paraitrait que j'étais devenu perturbant pour les terriens sensibles et qu’il ne fallait pas que je les réveille dans leur sommeil. Marre alors, encore une bizarrerie pour m'empêcher de m'exprimer, on se croirait en caserne, bien à l'étroit dans le compartiment à fusibles !

Il y a pas moyen d'être à l'aise sans se faire tirailler par les aliénigènes. Que les galères viennent des humains ça passe encore, on peut les scanner, les ignorer, les envoyer balader, par contre avec ceux de l'espace ce n’est pas du gâteau vous pouvez me croire ! Une fois qu'on les a dans la peau, c'est foutu ! Plus vous les évitez et plus ils vous collent des objets sous la peau, plus vous les fuyez et plus ils vous rendent visite ! C'est des lourds, je ne vous raconte pas ! La super glue, pire que les enquêteurs du paranormal ! Entre les obsessionnels qui veulent tout savoir sur l'étrange, et les contacts aliénants des visiteurs de l'ailleurs, je préfère ni l'un ni l'autre, sauf revoir les plus qu'humains et les potes, bien que j'apprécie de plus en plus la compagnie du gars normal qu'en a rien à faire des loufoqueries extraterrestres.

Bon c'est pas tout ça mais il faut que je me prépare. Hmmm, à ma montre je vois que j'ai encore du temps, il n'est pas encore l'heure de s'entrainer, ce n’est pas encore l'heure de suer. Ah oui c'est vrai, vous ne le savez pas, la remise en forme c'est devenu obligatoire pour supporter tout ça. Je suis obligé pour mon équilibre psycho-machin-truc de m'entrainer très régulièrement ! C'est le bagne je vous dis pas ! Au début c'était terrible de reprendre le conditionnement physique et en plus il fallait que je progresse pour démontrer des qualités mentales et une bonne résistance au stress. Bonjour le sport opérationnel et au-revoir la glandouille, sinon les réprimandes pleuvent et je deviens une tête à claques.

En fait, je n’ai pas vraiment arrêté la préparation physique mais c'est vrai que je n’étais pas sérieux, et ça s’est vu, alors le médecin chef qui vient d'ailleurs a décrété que pour ma santé, je devais en faire une priorité pour prévenir les menaces potentielles. Ah bon ? Ça veut dire quoi ça ? Et bien que je devais me débrouiller avec la pratique sportive et martiale pour améliorer mes aptitudes générales et mon mental. Et pas le faire en amateur ou en dilettante, merde, merde et merde ! Alors revoilà les années de sueurs pour le plaisir de se dépasser soi-même, et pour changer de mode de vie.

Je transpire à en crever au dojo et ailleurs, no pain no gain, c'est vrai qu'on trime plus à l'entrainement, on se dépasse pour connaitre ses limites, c'est dur mais ça vaut le coup, jusqu'au jour où on tombe sur une situation à risque. C'est là que l'entrainement paye, mais ce n'est pas ce que l'on cherche, il faut gérer le quotidien, éviter les embrouilles et réagir au mieux !

Ce qui m'importe, c'est l'état d'esprit et la réponse correcte devant un blême, se défendre, porter secours, défendre les autres, capiche ? Le fait qu'on soit capable de faire plus que ce que l'on croyait, c'est essentiel non ? Bon, je ne suis pas encore Vandamme, je ne peux pas faire le grand écart facial mais je peux faire comme Chuck et c'est un fait prouvé !

En fait quand j'y repense, il m'a arnaqué le cosmo toubib, maintenant que je suis drogué au sport, je ne peux plus m'arrêter. Avec les implants et le cycle de renforcement, je ressemble plus au garde du corps qu'à un crane d'œuf. Faut croire que cela marche car on me fiche la paix, il y a personne pour me chercher lors des contacts de près.

Il vaut mieux en fait, car je fais tout mon possible pour éviter les communautés qui se bouffent la gueule, les lunatic-fringe, les obsédés de l'étrange, les informateur-désinformateurs, les pseudo-sceptiques qui font dans le je-m'en-foutisme, les rationalistes en rade qui ne captent rien à la guerre culturelle. Quel merdier, et il faut faire avec ça, c'est n'importe quoi ! On ne peut pas discuter là, je ne vais pas passer mon temps à observer au microscope ce qu'il reste de lucidité, non de zeus ! Et il ne faut pas croire que les plus barges se sont les allumés de l'espace, il y a aussi des cintrés chez les scientifiques avec leurs préjugés qui se fracassent sur le sol. Ce sont des choses qui arrivent, un vent de panique et l'effondrement au grés des querelles pour comprendre la réalité qui est ailleurs, tout le monde devient fou !

Dernièrement, il a des types qui essayaient de trouver un moyen pour découvrir le vrai du faux en prêchant le faux pour savoir le vrai, et qui  ont lancé une opération d'intoxication ovniste pour tromper leur monde. Encore des énergumènes qui voulaient se faire remarquer, ça se voyait depuis très longtemps, c'est vrai quoi, ce n’est pas parce que j'ai échangé des mots avec eux que je vais m'occuper de leur bordel, ce ne sont pas mes affaires ! Il faut croire que ça leur a donné des ailes, ils ont fait des émules et alimenté le marché des faussaires, quelle perte de temps, tout ça pour rameuter ceux qui pouvaient débrouiller le micmac. Les psychodrames ont repris de plus belle et ça m'est retombé dessus comme d'habitude.

Après ça, il faut encore que je passe au rouleau compresseur et que je me fasse recontacter ! Il n'y a pas moyen de dormir tranquille ! Alors je suis encore débauché pour faire de l'extraction au forceps des tranches de délires que les fanatiques entretiennent en boucle. Quel merdier, et il y en a qui trouve ça intéressant, pour sûr c'est le genre de truc qui fait grandement avancer les sciences du comportement. Mais je n'ai pas que ça à faire ! Il faut que je m'occupe des vrais contactés qui ont du mal à vivre en terrain hostile ! Ce n’est pas fait pour arranger mes affaires tout ce barnum.

Heureusement que pour calmer mes nerfs je fais de l'elastogénèse, ça me décrispe les nerfs et me relaxe le ciboulot, pour le reste je continue le yoga pour améliorer ma souplesse, comme ça je peux continuer à danser avec les hamsters à visage humain, parce que si je deviens trop baraque, je perds de l'agilité et ce n’est pas recommandé.

Il y a mon robot qui me réveille tous les matins à la même heure, sept heure du mat exactement, pour me rappeler que je suis encore un transformé par la technologie extraordinaire. À cette heure là, j'ai encore mal à mes circonvolutions, il faut que je me chauffe avant d'utiliser mes circuits connexes. Le pire c'est que je revis tout le temps la même journée, purée, punaise et mouche hybride !

Hou là là, qu'on ne vienne pas me chatouiller les pieds avec ces histoires de transhumanisme, tout un fatras de légendes urbaines pour essayer de convertir le marché financier au capitalisme cognitif et à la fameuse singularité en devenir, mais le vrai problème est de savoir comment l'intelligence artificielle sera convertible en dollar. C'est encore une histoire de pompe à fric, pendant ce temps-là, on lave le cerveau avec de la mythologie en carton, histoire de bien faire comprendre qu'il y a du profit à se faire sur les utilisateurs connectés. La robotique oui, mais il ne faut pas que cela rende les gens intelligents.

Hé les mecs ! Vous ne pourrez jamais vous télécharger sur Internet pour devenir des immortels, c'est de la daube ça, vous le savez en plus ! Pas plus que l'on pourra se transmuter dans son propre clone pour augmenter sa durée de vie ! Ou recopier son esprit sur une chips et revivre après sa mort dans le meilleur des mondes ! Il y en a qui mélangent la science-fiction avec les rêveries scientistes pour entretenir toutes sortes de lubies. Vous voulez créer un nouveau culte ou quoi ? C'est quoi l'arnaque ? Je m'inquiète pas, vous finirez tous par crever d'une mort tout à fait naturelle, il faut l'accepter c'est tout ! Un billet pour l'au-delà, comme ça vous verrez bien de l'autre côté si cela valait de coup de lutter contre l'éternité.

Vous vous rendez compte le niveau de la connerie humaine si les détraqués ne disparaissaient pas. La planète serait invivable, quoi que maintenant je me demande si on n'est pas en train de fabriquer du crétinisme industriel avec une génération élevée au biberon de l'idéocratie, ça me gave de voir ça aussi !

Tout ce cirque, les milliardaires de la "silly con valley" le savent parfaitement, mais il ne faut pas le dire, il y a des sous à se faire en bourse. Il suffit de rendre accro des consommateurs à des plateformes, à force de remuer les pouces, à faire réagir le gugusse sur des opinions et des humeurs, comme un réflexe conditionné pour la gloire de l'égo et le culte de sa petite personne, "like" ou "pas like", c'est tout le plaisir qui enferme dans la dépendance technophile, et en plus ça sert le système d'abrutissement général.

Il n'y a qu'à voir pourquoi les grands patrons du Nasdaq ne donnent pas ça à leur enfants, même les gosses des gafanomics sont interdits de gadgets addictifs parce que c'est toxique pour le développement du cerveau, alors la technologie qui rend débile c'est pas bon pour eux mais pour le reste du monde oui, planète de merde !

La robotique et la singularité de l'I.A, dans un monde rationnel, ça devrait servir à aider les gens, à les améliorer dans le bons sens, pas pour en faire des légumes ou des produits de spéculation. Si ça continue les industriels du capitalisme cognitif vont breveter le cerveau humain et demander à tout le monde de payer un impôt sur le droit de s'en servir.

Si le monde devient taré, je retourne sur ma planète. Oh mince alors ! J'ai oublié que si je fais ça, je reviens au point de départ dans une autre boucle temporelle, pour reconstruire le texte que vous êtes en train de lire !


Ce robot a pondu un système formel en moins de deux. Il y a de quoi être inquiet, heureusement que je suis quelqu'un d'équilibré. J'en connais qui aurait perdu le sens de l'humour pour moins que ça. Mon robot se débrouille tant bien que mal mais il faut le surveiller. Je peux continuer ma sieste dans le jardin du drôle de jeu de rôle.