Interception d’une note de renseignement

(…)
Nous soulignions les grandes difficultés lors de la collecte des données, travail rendu encore plus difficile pendant la phase d’extraction et d’analyse. Nous émettons donc de grandes réserves sur une étude psychologique non encore étayée et nous trouvons prématuré la constitution d’un profil psychologique élaboré et validé par (…)

La fascination et l’incompréhension qu’il exerce sur son entourage altèrent l’observation directe, les enquêteurs sont livrés à eux même et abusent souvent de la situation pour extrapoler sans mesurer l’écart de principe avec les faits. De trop nombreuses prises de positions et des reconstitutions douteuses compliquèrent nos propres activités de prospective (…)

Diverses perturbations, dont les origines restent à éclaircir, furent constatées lors des précédentes enquêtes. Les obstacles rencontrés sont autant de motivations pour aborder cette personnalité complexe avec prudence.

Les stratégies alternatives donnèrent des résultats décourageant, y compris l’approche des personnes qui le connurent. Nous ne pouvions négliger aucunes occasions de circonscrire les limites de l’étude comportementale et biographique. Le renseignement technique et l’infiltration n’ont donné aucun résultats notables sur ses motivations profondes et ses contacts. Nous retrouvons là un cas limite d’analyse. Malgré tout, les données scientifiques et techniques collectées, les plus pertinentes  furent classifiées (…)

Nous préconisons une surveillance modérée par des spécialistes expérimentés et nous excluons par avance toute action de coercition ou de manipulation directe. Nous avons la certitude qu’il connaît déjà nos projets de surveillance (…)

Pour ces raisons, toute analyse de profil ne peut qu’être limitée et surtout ne pas gêner les expertises concurrentes (...)