Courrier des lecteurs : Le dossier Ummo est-il un sujet brulant ?

Le cas Ummo est-il un sujet brulant ? Quelques questions et perspectives émises sur ma participation pour comprendre l'affaire SBF / Ummo.  Je n'ai pas pu répondre à toutes les questions, quelque fois suggéré des pistes que je pensais être pertinentes à un instant donné. On m'a reproché de remettre à plus tard une communication pour le grand public qui soit plus accessible. Cette absence d'ouverture a intrigué et rendu encore plus difficile une lecture sereine des différentes facettes du cas Ummo et de ses prolongements sur Internet. Dans la plupart des cas j'ai annoncé que je ferrai un suivi sur mon site en attendant de trouver le moment idéal et les circonstances favorables pour  construire une synthèse plus personnelle. Il semblerait que ce moment soit venu. J'ai en effet saisi une opportunité en 2007 et suivi une piste pour explorer les différentes composantes de l'affaire SBF / Ummo et de ce qui la rattache à une exégèse du cas Ummo et de la phénoménologie ovnienne.

Les demandes, les commentaires et les attentes sur cette problématique furent considérables et elles s'ajoutèrent à celles qui émanaient de cercles d'études plus spécialisés. Le temps aidant et le sujet se refroidissant quelque peu, je pense avoir trouvé un moyen raisonnable pour répondre à ces interrogations ou du moins proposer une grille de lecture ainsi qu'une tentative pour brosser le panorama le plus large possible. La première série d'articles sera mise en ligne progressivement avant la fin de l'année 2008.

Ci-dessous, à titre indicatif, une sélection de remarques et de questions de lecteurs qui ne me connaissant pas désiraient en savoir plus. Mes réponses sont en italiques et pour les points délicats des notes sont ajoutées.

Mel Vadeker, avril 2008


De : XXXXXXXXXX
A : mel.vadeker
Objet : xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Date : Thu, 31 Jan 2008

.../...

Bien avant de poursuivre, il me faut placer un cadre, qui n'est pas nécessaire, mais qui apportera un peu de sens et de logique dans la suite de ce message.

Je m'intéresse depuis pas mal de temps au sujet Ummo, non pas pour son aspect technologique ou scientifique dur, mais plutôt au coté psychosocial, psychologique, et aussi pour le genre particulier ainsi que les points de vue tout aussi enrichissants qu'elles contiennent.

C'est d'ailleurs grâce à l'affaire SBF que je suis arrivé sur votre site.

Et même si je me garde bien d'avoir sur ce dossier un avis tranché, je dirais que sur le plan personnel, et psychologique, il m'a beaucoup apporter, et je pense que pour l'affaire SBF ils ne vous on pas choisi par hasard.

Et quand bien même, dans ce cas là au moins, le hasard aurais vraiment bien fait les choses, me concernant en tout cas.

J'ai donc découvert par votre site l'ethnométhodologie et même si il y a une différence entre ce que l'on comprend et ce que l'on applique dans notre vie réel, ça n'en reste pas moins enrichissant et intéressant.

Bref, ça n'en viens pas au fait, à la vrai raison de ce dernier paragraphe.

J'ai donc des questions à poser aux Ummites, et ne sachant pas si ils trouverons mon site sur Internet avec la page de questions correspondantes.

Je me suis dit que sa ferait d'une pierre deux coups, dans ce message.

Bien entendu, je n'espère rien, ni n'attend rien de cette démarche, mais qui ne tente rien n'a rien.

Donc si par un fantastique hasard vous aviez l'occasion de communiquer l'adresse, ça n'aurai pas servi à rien.

Et puis dans le cas contraire, dans tout les cas je n'aurai rien perdu en demandant çà, sauf peut-être me dévoiler un peu en ce qui concerne mes centre d'intérêts diverses.

.../...

**********************************************

Le 19 mars 2008, mel vadeker  a écrit :

.../..

Ces derniers mois j’ai été plus impliqué dans la rédaction d’article de synthèse sur le dossier SBF / Ummo et cela m’a un peu écarté de la correspondance avec les lecteurs de mon site.

 J’ai maintenant beaucoup de matière à disposition pour enfin aboutir à une réflexion plus poussé sur les enjeux cachées de l’affaire SBF. En prenant du recul et avec beaucoup d’effort pour intégrer des données relevant de point différents, j’ai pu éclaircir quelques mystères sur la cohérence des interventions et leur compatibilité avec le corpus ummo.

Je pense que c’est l’intérêt porté par les lecteurs sur le dossier ummo et leurs interrogations sur l’affaire SBF, les demandes d’éclaircissement et les relances qui m’ont décidé en 2007 à reprendre le travail que j’ai laissé de coté. J’ai du dépasser mon sentiment de découragement et de perplexité et cela a fini par payer. Dans quelques semaines je pense mettre en ligne des articles de synthèse, le premier article portera sur les réseaux d’ingérence ovnien, les réseaux de contactés et les guerres secrètes avec les structures de contrôle de l’opinion.

.../...


De : XXXXXXXXXXX
Envoyé: 17/12/2004
A: mel.vadeker
Objet: Demande de consulting

Monsieur,

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX je travaille dans le cinéma et 
la post prod multimédia XXXXXXXXXXXXXXX.
Je parcours, depuis quelques jours, la section SBF de votre site, je suis 
désolé mais je n'ai pas encore eu le temps de lire votre site sous ses 
autres sujets, je n'y manquerai cependant pas.

Je suis cinéaste et je prépare une sorte de documentaire concernant la 
problématique OVNI, une large part est réservée à UMMO qui n'a jamais
eu sa mise en image à ma connaissance.

J'ai participé à l'époque aux discutions sur ces listes stériles 
d'ummo-sciences, j'ai bien failli me faire avoir puisque j'étais prêt à 
donner plus que beaucoup d'autres listeurs, heureusement Jean-Pierre Petit 
me repêcha au dernier moment et je pu m'en éloigner. Mais c'était bien
après le dossier SBF. J'ai effectivement eu la preuve empirique que ce site et ce
sujet sont dangereux et grouillent de mystères plus ou moins liés à une 
forme d'espionnage, de piratage ou de service de renseignement.

Je voulais simplement savoir si, avec tout le respect que je dois à un
homme occupé, vous pouviez juste répondre à quelques questions en tant que 
consultant officieux pour mon film, rassurez-vous, je ne pense pas vous 
reposer des questions dont les réponses sont clairement affichées dans
votre site.
Pour l'instant je n'en ai qu'une qui, selon la longueur que vous accorderez,
m'éclairera suffisamment ou non. La voici:

A moins que ce ne soit noté bien sûr, auquel cas référencez moi
simplement la page, pourriez vous me dire ce que vous pensez du livre "l'année du 
contact", je n'ai rien trouvé comme commentaire disant que vous l'aviez
lu.

Voilà, pour finir, je précise que le film dont je vous parle est un
projet à très petit budget, nous débutons dans le cinéma et nous souhaitons
réaliser un film à connotation artistique plutôt qu'un documentaire. Pas
d'interview, pas de photo, de témoignage, juste une "fantaisie" basée sur des faits 
creusés le plus profondément dans la réalité, pour ne pas dire réel.

Merci de m'avoir lu et bonne continuation, je salue également le courage
et la patience dont vous vous êtes armés pour cette histoire avec les
listeurs XXXXXXXXXXX

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

De : XXXXXXXXXXXX
Envoyé: 08/09/2004
A: mel.vadeker
Objet: ummo

Bonjour Monsieur Vadeker.

Vous déclarez sur votre site ne pas pouvoir expliquer publiquement les
détails des affaires ummo. Si vous ne pouvez pas expliquer publiquement,
pouvez-vous alors livrer des explications à titre privé ?
Cette affaire m'intrigue énormément.
Je vous écris donc à titre strictement privé. Je vous demande de me
faire confiance : Pouvez-vous m'en dire plus sur cette affaire ? A quoi
faîtes-vous allusion ?

Je suis peut-être cavalier dans ma démarche. Pardonnez-moi d'être aussi
abrupt.

Cordialement,

XXXXXXXXXXXXXXXXXXX


PS : j'ai lu toutes les lettres "ummites" diffusées sur le web

De: XXXXXXXXXXXX
Envoyé: 25/08/2004
A: mel.vadeker
Objet: Controverse Ummo


Sujet : Mise au point Ummo

Bonjour,

Vous avancez pas mal d'hypothèses sur votre site concernant Ummo mais cependant, je note que vous ne jugez jamais utile de mentionner vos sources. Cela est très dommage. Vous devez reconnaître que cette attitude est en contradiction complète avec l'ouverture d'esprit et le sens critique que vous réclamez chez les autres. On ne peut décemment pas accepter les yeux fermés n'importe quelle histoire (et ce, indépendamment de son origine) si celle ci n'est pas " falsifiable ", autrement dit, si celle ci n'est pas assortie d'une documentation ou de sources librement accessibles à tous. On peut par exemple ne pas adhérer à l'hypothèse ummite=ET mais cependant, les documents ont le mérite d'exister et en conséquence chacun est libre de se forger sa propre opinion. Il n'en est pas de même par contre lorsque vous prétendez détenir les clés du dossier Ummite. Il me semblerait infiniment plus crédible voire constructif de lever un peu le voile sur ce secret que vous prétendez connaître. Je doute en réalité que vous connaissiez réellement le fin mot de cette histoire. D'ailleurs, pouvez vous seulement l'imaginer ?

Cordialement,

XXXXXXXXXXXX

************************************************

De: mel.vadeker
Envoyé: 27/08/2004
A: XXXXXXXXXXXXX
Objet: Re: Controverse Ummo

Vous posez des questions et vous suggérez les réponses. Que dire ?

D'un coté le lecteur lambda se trouve frustré puisqu'une certain trame de lecture du dossier propose une interprétation classique voir même une orientation favorable à la manipulation.

D'un autre coté, nous avons des chercheurs avertis et des personnalités impliquées qui ne veulent absolument pas avoir des échanges poussés ou des recherches sensibles dans le domaine public sans contrôle.

Les propos que vous relevez sur mon site non pas pour but principal d'expliquer un mystère mais de répondre à des provocations et autres stimulations par d'autres biais. C'est parfois mal compris et cela prête à confusion mais de mon point de vue cela à permis d'orienter quelques contacts afin de résoudre des difficultés lors de réunions de travail. Il y a bien plus mais cela ne paraitra jamais ouvertement, j'ai eu beaucoup de difficulté à parler à mot couvert.

Le secret n'est pas tel que vous pouvez l'imaginez, c'est plutôt une affaire de personnalité et de ressources humaines. Jusqu'où êtes vous capable de travailler pour lever un peu le voile ? C'est plus une volonté de stimulation qui est à l'oeuvre qu'un développement exhaustif.

Les documents que vous espérez ainsi que les diverses "preuves" ne peuvent se diffuser aussi clairement. Cette incertitude est importante, rien n'est le fruit du hasard mais il me semble que j'ai évoqué à de multiples reprises des échanges ouverts dans le monde réel. C'est par amitié et par intérêt scientifique que j'ai collaboré. Je ne cherche vraiment pas à m'impliquer plus, on m'a un peu forcé la main et j'ai eu moi aussi mon lot de soucis.

Croyez bien que je ne cherche à convaincre personne, il est même raisonnable de prendre toutes ses précautions avant de s'attarder sur ce que vous appelez une controverse.

A chacun ses opinions mais sachez qu'en dehors de l'internet et du nuage de fumée dont on peut être victime il y a une autre dimension plus concrète où l'on parvient à aller de l'avant.

Très cordialement.



De : XXXXXXXXXXXXX
Envoyé: 12/04/2004
A: mel.vadeker
Objet: Votre apport à l'affaire UMMO

Monsieur,

Je lis sur votre site depuis plusieurs mois les pages que vous consacrez à l'affaire UMMO. Je les trouve très intéressantes. Vous avez changé ma
vision sur ce sujet. Je ne comprends pas tout ce que vous écrivez car vous manipulez  avec aisance des concepts et des méthodes que j'ignore.
La lecture de vos différents textes m'a fait découvrir des disciplines que je ne connaissais pas comme l'ethnométhodologie . Suite à votre
contribution au dossier UMMO, j'ai lu quelques ouvrages sur l'École de Palo-Alto, notamment "Changements" de Watzlawick. Cet ouvrage m'a beaucoup marqué.

Cordialement.


De: XXXXXXXXXXXXXXXX
Envoyé: 06/04/2004
A: mel.vadeker
Objet: A propos de l'évolution du sujet SBF-ummo sur votre site

Bonjour,

Je suis avec une certaine attention l'évolution du sujet ummo-SBF sur votre site.
Il m'est assez difficile de préciser en quelques lignes mon attitude vis à vis du sujet ummo et des lettres ummites. Je connais leur existence depuis une dizaine d'années, à travers le livre de Ribeira, tout d'abord, puis ceux de JP Petit et enfin les sites Internet qui sont apparus à partir de 1998 environ. Je ne sais pas s'il faut me classer dans le deuxième ou le 3e cercle. Je ne suis pas un contacté, je suis un chercheur comme beaucoup d'autres, mais les lettres ummites constituent pour moi un apport documentaire certes qualitativement essentiel quant aux orientations, mais relativement minoritaire. Je veux dire par là qu'il existe, malgré les apparences, de nombreux liens qui peuvent être établis ente des sujets et pistes de recherches purement terrestres et les idées exposées dans les lettres, et pas seulement dans les domaines relatifs au protocole SBF. Je me suis toujours tenu à distance des aspects anecdotiques et du jeu d'acteurs de cette affaire, ce qui fait que je ne sais pas grand-chose sur ses aspects cachés. Je ne suis pas impliqué dans les recherches en IA, mes orientations vont plutôt vers la physique et ses implications pour la biologie.
Ce que je remarque, c'est que vous êtes, avec le temps, passé d'une attitude quelque peu défensive - ("je n'ai pas le temps de m'occuper des lettres ummites et d'ufologie, mais je réponds quand même puisque je suis visé personnellement" - Veuillez m'excuser de ne pas reproduire exactement vos écrits, je donne juste l'impression que j'ai ressenti), à un intérêt assez vif pour le sujet et une étude qui s'approfondit de mois en mois. Est-ce la conséquence d'une intention du protocole SBF?
J'avais suivi l'évolution visible des échanges SBF sur la liste ummo-sciences et j'en conservé les traces. Cependant, je n'ai pas participé aux échanges privés et je ne trouve pas trace des propos d'un certain Ducan que vous citez régulièrement. Vous-est-il possible de m'indiquer où je peux trouver les propos publics de Duncan?

Très cordialement,

***********************************************

De : mel vadeker
Envoyé: 06/04/2004
A: XXXXXXXXXXXX
Objet: Re: A propos de l'évolution du sujet SBF-ummo sur votre site

Bonjour,

Vous pouvez avoir de plus amples informations en vous adressant à XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX    [ndlr : voir maintenant le site http://www.u-sphere.com qui a récupéré une partie des données] , qui a pour projet de construire un site collaboratif autour des thèmes de recherches épistémologiques et interdisciplinaires que vous évoquez.

C'est déjà un moyen de communiquer sur des informations qui ne sont pas trop déformées et qui révèlent les nombreuses défaillances humaines dans ce genre d'activité de recherche.

Il y a une partie publique de l'affaire SBF que l'on peut diffuser, l'autre partie est réservée à un public restreint. Il y a une énorme différence entre ce que l'on peut analyser avec du recul et les joutes verbales des spécialistes autoproclamés en "sciences ufologiques". Les nombreux scandales secrets sont autant de preuves que la science en construction est avant tout une activité fragile qui dépend de contextes historiques et biographiques.

Si je participe, c'est plus pour défendre une éthique scientifique que pour valoriser une position personnelle. Je répondrai à vos autres questions un autre jour.


De: XXXXXXXXXXXXXXX
A: mel.vadeker
Objet: NR-x
Date: Sat, 20 Mar 2004


Bonjour M. Vadeker,

Vous avez beaucoup d'opinions à propos des «péripéties» des listes ummo-sciences... Beaucoup plus que quiconque sur le réseau, sauf peut-être Jean-Pierre Petit.

Pour Jean-Pierre Petit, ça se comprend, il a manifestement des comptes personnels à régler avec Jean Pollion et surtout André-Jacques Holbecq. Par contre, je me demande d'où vient votre fascination à vous pour ce qui se passe et ce qui se dit sur ce forum...

En fait, une idée me trotte dans la tête depuis un bout: ce ne serait pas VOUS, par hasard, l'auteur des lettres «ummites» envoyées à «Pierre Martain» et à
Alban Nanty dernièrement ?? Ou encore, ne serait-ce pas certaines de vos relations de la «mouvance» ethnométhodologique qui seraient derrière ce coup ?

En tout cas, si ce n'est pas le cas, la teneur de vos propos sur votre site sont de nature à alimenter ce genre de soupçons... Mais si c'est le cas, je pense
que ça suffit maintenant, que vous avez amplement prouvé votre point (entre autres, que les lettres ummites sont aisément falsifiables et que les «soncepts», c'est de la bouillie pour les chats). Il serait peut-être temps maintenant d'informer les gens d'ummo-sciences, anonymement ou non, que les NR-x sont des «faux» (si la notion de «vraie» lettre ummite a un quelconque sens). Si, suite à mon mail, une telle revendication anonyme est acheminée à ummo-sciences, je vous jure sur parole que je ne vous dénoncerai pas. Cela ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est que les membres d'ummo-sciences ne se fassent pas mener en bateau indûment.

Si mes soupçons sont erronés, milles excuses de vous avoir importuné.

Salutations,

XXXXXXXXXXXX

******************************

De : mel vadeker
Envoyé: 20/03/2004
A: XXXXXXXXXXXX
Objet: NR-x
Vous voulez la version longue ou la version courte ?
1) L'ethnométhodologie est une interdiscipline, c'est une métathéorie, il n'y a pas de mouvance en tout cas
vous mélangez tout. Renseignez vous et vous verrez les liens épistémologiques avec les lettres ummites
originales.
2) Il existe divers groupes d'analyse, je ne m'occupe pas exclusivement des listes ummo-sciences.
Je régule l'information pour rendre service, vous êtes encore à coté de la plaque.
3) Le dossier ummo remonte à loin, il y a des vies en jeux. Je parle autant du présent que d'un passé
assez lointain. Vous n'êtes pas dans le secret, donc vous n'avez pas tous les éléments pour comprendre
les multiples péripéties.
4) Pour l'instant il y a une guerre secrète autour des lettres ummites. Je ne vais pas m'étendre la
dessus. Il existe 2 flux contradictoires : information + désinformation. Vous avez déjà oublié la
stratégie ummite ?
5) Est-ce qu'ils sont parmi nous ? La réponse est oui. Qui sont-ils ? Cela reste un grand secret.
Il y a des gens qui veulent savoir et qui inventent des réponses.
Il y a des gens qui se posent des questions et qui n'ont pas les réponses.
Il y a des gens qui n'arrivent même pas à réfléchir et qui attendent.
Il y a des gens qui ont des clés et qui ont pour consigne de ne pas parler.
6) Il se prépare diverses choses, cela ne va pas arranger les choses. Beaucoup de recherches
scientifiques et de découvertes en préparation. Je ne suis dans aucun camp défini ou connu de vous.
7) Vous me décrivez bien mal. Vous avez une image déformée de mes activités.
Encore un malentendu mais je ne peux pas faire plaisir à tout le monde en même temps.
J'échange déjà avec divers groupes d'analyses qui ne veulent pas se faire connaître.
8) Reprenez les anciennes lettres ummites au lieu de focaliser sur les NR-x, ces nouvelles
lettres obéissent à une autre stratégie. Il n'y a pas que les "ummites" dans le coup. Ils sont
au courant, c'est le contre coup de l'affaire SBF. Il y a des gens qui ont vraiment dérapés, ces gens
là ne seront pas aidés.
9) Pas la peine de transférer ma lettre Mr X Je ne suis pas né de la dernière pluie. Je connais
toutes les ficelles du renseignement. Je sais que ce que j'écris ou diffuse peut atterrir n'importe où.
Je me réserve la liberté de répondre ou non sur mon site. Qu'est-ce que je peux faire d'autre ?
10) Je ne suis pas E IXOO 7 ! De toute façon je ne peux rien prouver ni dans un sens ni dans
l'autre, puisqu'il y aura toujours des scenario tordus pour inventer des histoires sur mon
compte. Je suis peut être copain avec un ummite, sous influence avec un implant. Va savoir.
Au lieu de se poser ce genre de question, concentrez vous sur la fonctionnalité des découvertes, sur 
l'éthique, l'épistémologie, l'histoire des sciences et des idées. Le reste ne vous concerne pas.


******************************

De: XXXXXXXXXXXXXXXX
A: mel vadeker
Objet: Re: NR-x
Date: Tue, 23 Mar 2004

Bonjour,

Quelques commentaires et questions sous [XX]


--- mel vadeker a écrit :
>
> Vous voulez la version longue ou la version courte ?
>
> 1) L'ethnométhodologie est une interdiscipline,
> c'est
> une métathéorie, il n'y a pas de mouvance en tout
> cas
> vous mélangez tout. Renseignez vous et vous verrez
> les liens épistémologiques avec les lettres ummites
> originales.

[XX] Il n'y avait pas de sens péjoratif dans l'emploi
par moi du terme "mouvance", que j'avais mis
d'ailleurs entre guillemets.

>
> 2) Il existe divers groupes d'analyse, je ne
> m'occupe
> pas exclusivement des listes ummo-sciences.
> Je régule l'information pour rendre service, vous
> êtes encore à coté de la plaque.

[XX] Un peu obscur... Mais je ne pensais évidemment
pas que vous ne vous occupiez que d'ummo-sciences.

>
> 3) Le dossier ummo remonte à loin, il y a des vies
> en jeux. Je parle autant du présent que d'un passé
> assez lointain. Vous n'etes pas dans le secret, donc
> vous n'avez pas tous les éléments pour comprendre
> les multiples péripéties.

[XX] Un peu "X-files" tout ça, non... ? Mais
j'aimerais connaître certains des éléments dont vous
avez connaissance.

>
> 4) Pour l'instant il y a une guerre secrète autour
> des lettres ummites. Je ne vais pas m'étendre la
> dessus. Il existe 2 flux contradictoires :
> information
> + desinformation. Vous avez déjà oublié la
> stratégie ummite ?

[XX] Guerre secrète... Encore pas mal "X-files"...
Mais il y a effectivement une "guéguerre" entre le
couple Pollion-Holbecq et Jean-Pierre Petit. Comme
JPP est beaucoup plus intelligent que ces deux-là et
qu'il a un réseau de fans considérable, il est en
train de l'emporter haut la main! Quant aux textes
ummites, non, je n'ai jamais perdu de vue qu'il y
avait une dose de désinformation ou
d'invraisemblances. Mais certains sur ummo-sciences
semblent l'avoir perdu de vue et ont transformé ces
textes en système de croyances... :-(

>
> 5) Est-ce qu'ils sont parmi nous ? La réponse
> est oui. Qui sont-ils ? Cela reste un grand secret.
> Il y a des gens qui veulent savoir et qui inventent
> des réponses.
> Il y a des gens qui se posent des questions et
> qui n'ont pas les réponses.
> Il y a des gens qui n'arrivent même pas à réfléchir
> et qui attendent.
> Il y a des gens qui ont des clés et qui ont pour
> consigne de ne pas parler.

[XX] Vous avez donc des preuves qu'"ils" sont parmi
nous ? Quelles sont-elles ? Quant à moi, je suis à
la fois dans le cas 2) je me pose des questions et je
n'ai pas les réponses et peut-être 4) je crois avoir
quelques clés.

>
> 6) Il se prépare diverses choses, cela ne va
> pas arranger les choses. Beaucoup de recherches
> scientifiques et de découvertes en préparation.
> Je ne suis dans aucun camp défini ou connu de vous.

[XX] Je ne doute pas qu'on nous en prépare de
belles... Quant à votre "camp", je crois tout
simplement que vous êtes un monsieur-tout-le-monde
comme moi.

>
> 7) Vous me décrivez bien mal. Vous avez
> une image déformée de mes activités.
> Encore un malentendu mais je ne peux pas
> faire plaisir à tout le monde en même temps.
> J'échange déjà avec divers groupes d'analyses
> qui ne veulent pas se faire connaître.

[XX] Vos activités ? Je suppose que vous occupez un
boulot comme tout le monde, ou encore que vous êtes
aux études, et que votre site est votre hobby. Je ne
pense pas avoir de malentendu avec vous mais j'ai cru
que vous auriez pu être l'auteur de ces textes NR-.
J'ai des raisons personnelles d'être énormément
intrigué par le contenu de ces textes NR- et je
recherche la vérité. Vous dites que ce n'est pas vous
et je ne ferai pas d'enquête là-dessus. Je vous crois
sur parole. Et encore une fois milles excuses de vous
avoir importuné avec mes "soupçons".

>
> 8) Reprenez les anciennes lettres ummites
> au lieu de focaliser sur les NR-x, ces nouvelles
> lettres obéissent à une autre stratégie.
> Il n'y a pas que les "ummites" dans le coup. Ils
> sont
> au courant, c'est le contre coup de l'affaire SBF.
> Il y a des gens qui ont vraiment dérapés, ces gens
> là ne seront pas aidés.

[XX] Obscur... Quant aux anciennes lettres, je me suis
inscrit sur ummo-sciences précisément pour les
fouiller et tenter de dégager une conclusion sur leur
origine. Malheureusement, certains ont complètement
pété les plombs avec l'"affaire Seth Brundle" puis
avec les "nouvelles lettres" et ont perdu tout sens
critique, faisant ainsi tout déraper. La science sur
ummo-"sciences" est presque complètement tombée à
zéro. Il n'y a plus qu'une poignée de pro- et un
soupçon d' anti- qui palabrent à en plus finir sur le
sexe des anges.

>
> 9) Pas la peine de transférer ma lettre Mr X
> Je ne suis pas né de la dernière pluie. Je connais
> toutes les ficelles du renseignement. Je sais que ce
> que j?écris ou diffuse peut atterrir n?importe où.
> Je me réserve la liberté de répondre ou non sur
> mon site. Qu?est-ce que je peux faire d?autre ?

[XX] Vraiment du X-files !!

>
> 10) Je ne suis pas E IXOO 7 ! De toute facon
> je ne peux rien prouver ni dans un sens ni dans
> l'autre, puisqu'il y aura toujours des scenario
> tordus pour inventer des histoires sur mon
> compte. Je suis peut être copain avec un ummite,
> sous influence avec un implant. Va savoir.
> Au lieu de se poser ce genre de question, concentrez
> vous sur la fonctionnalité des découvertes, sur
> l'ethique, l'epistemologie, l'histoire des sciences
> et des idées. Le reste ne vous concerne pas.

[XX] Mais c'est ce que je voulais faire en
m'inscrivant sur ummo-sciences. Malheureusement, Seth
Brundle dans un permier temps puis les "nouvelles
lettres" dans un deuxième temps ont tout fait
dérailler en faisant péter les plombs des (nombreux)
esprits fragiles de ce forum, au premier chef Holbecq
et Pollion!
 

******************************

De : mel vadeker
Envoyé: 23/03/2004
A: XXXXXXXXXXXX
Objet: Re: Re: NR-x

Je ne peux pas parler de ça avec vous. C'est plus dur et
plus cruel que tout ce que vous pouvez imaginer.
Mon site ne me représente pas et je ne parlerai pas de
mes activités.
Qu'est-ce que vous voulez ? Vous voulez être dans le secret ?
Ce n'est pas possible, trop de travail, trop de personnes
impliquées. 
La guerre secrète ne concerne pas seulement les personnalités
connues du dossier ummo (Petit , Pollion, Holbecq).
Ces trois personnes sont mouillées jusqu'au coup, chacun va
essayer de sauver la face et la situation.
Relisez les lettres anciennes, je ne peux rien dire de plus.
Je vous conseille de vous familiarisez avec la philosophie
du renseignement. Je savais que vous ne comprendriez pas.
Malheureusement je ne peux pas expliquer publiquement
tous les détails des affaires ummo.
J'ai dit que je n'étais pas E IXOO 7, cela ne veut pas dire que
je ne sais rien, nuance. Je ferais comme les autres groupes
d'analyses, je ne parlerai pas.
Ceci est mon dernier message, inutile de me relancer.