Ne nourrissez-pas le Troll !

Le Troll est considéré comme un être nuisible qui sévit sur Internet. Il sème la discorde partout où il passe. Il agit le plus souvent de façon sournoise et son comportement a la fâcheuse tendance à provoquer des réactions contreproductives parmi les membres de communautés virtuelles constituées autour de forums, de listes ou de groupes de discussion. Impulsif et souvent moqueur, il ne peut s'empêcher de semer la zizanie. La psychologie du Troll est pourtant complexe.

Le Troll intervient aussi lors de simple échange de courriel et il adoptera la même stratégie que le scammeur pour attirer la confiance, et initier un échange qui au fur et à mesure deviendra de plus en plus désagréable : plus on passe du temps à échanger en privé avec un Troll et plus on subit les assauts répétés et les retours de manivelle d'un engagement déçu, d'une perte de temps et de confiance. Dans le pire des cas, le Troll pour se transformer en harceleur polymorphe, changeant souvent de pseudonyme, il utilisera alors tous les moyens de communication à sa disposition pour provoquer l'exaspération.

A titre purement anthropologique, on peut étudier ou échanger avec un Troll. En prenant quelques précautions méthodologiques, pour se préserver, pour maintenir un minimum de contrôle, pour ne pas s'impliquer émotionnellement. Ce qui est souhaitable lorsque l'on envisage d'analyser sereinement les conversations et les interactions.

Nous retrouvons également sur Internet, pour se prémunir du Troll, de nombreux conseils et recommandations. Quelques fois des chartes élaborées encadrent les échanges dans des communautés bien établies. Et pourtant le Troll sévit toujours. Ce qui laisse à penser qu'avoir connaissance de ce mal, d'être averti et préparé, ne nous protège par nécessairement de ses méfaits.

Ressources internet :


TROLL, TROLLER, TROLLING


Sur Internet, un troll est une personne qui, sur un forum, aborde un sujet à controverse provoquant de vives réactions et des discussions à n'en plus finir. Le troll relance souvent les mêmes sujets qui provoquent systématiquement les mêmes réactions. Par extension, on qualifie également de "troll" une discussion qui s'éternise, même sans la présence de trolls avérés.
 

Sur Wikipédia :  en argot internet, un « troll » est une personne qui participe à une discussion ou un débat (sur un forum ou autre) dans le but de susciter ou nourrir artificiellement une polémique, et plus généralement de perturber l’équilibre de la communauté concernée »

« L'expression peut aussi s'appliquer à un message dont le caractère est susceptible de provoquer des polémiques ou est provocateur, ou auquel on ne veut pas répondre et qu'on tente de discréditer en le nommant ainsi. Le mot « troll » peut également faire référence à un débat conflictuel dans son ensemble. »

« Le terme troll provient du verbe trolling, qui lui-même a pour origine l’ancien français "troller" . Il s’agit de l’action de pêcher à la cuillère … »

« Les personnes se rendant coupables de trolling ont progressivement été appelées des Trolls, en allusion aux monstres de la mythologie nordique. Dans le jeu Donjons et Dragons, les trolls ont une capacité de régénération, les membres découpés repoussent en quelques heures ; la comparaison avec les fils de discussion qui se multiplient et les profils recréés quasi instantanément est d’autant plus pertinente »

 

Le troll peut-être plus on moins conscient de faire du trolling

Des polémiques peuvent être productives, un troll productif est alors appelé Stallo (qui n'a rien à voir avec l'acteur Sylvester Stallone, malgré une apparente similitude). Cependant, nombreux sont ceux qui estiment que le troll, ayant pour but principal de couler, voire de tuer un forum, ne cherche pas une polémique constructive, et que par conséquent, le terme Stallo n'a pas de sens.

Enfin il ne faut pas confondre un troll avec un Toad (Internet et Usenet). La principal différence est que le toad est sincère, il cherche juste à imposer ses idées qui peuvent être malsaines mais il ne cherche pas à parasiter les discussions.

On dit qu’une discussion s’enflamme lorsque les échanges se multiplient entre les participants et que le ton monte. L’origine du conflit - si conflit il y a - n’est pas forcément un troll ou tout du moins, n’est pas forcément un troll « volontaire ». On ne parle de troll que lorsqu’on pense avoir décelé une volonté de polémiquer allant au-delà de la volonté d’avancer dans une discussion.


 PRATIQUES ET TACTIQUES DU TROLL



Provoquer et à insulter
Attitude du troll exaspérant (troll lourd) et que l’on reconnait facilement, malheureusement il se trouve toujours une ou deux personnes pour lui répondre.

Faire s’affronter des groupes
Mettre en opposition plusieurs groupes présents sur un forum, si besoin en créant plusieurs pseudos, chacun étant pour un groupe, pour envenimer la situation avec plusieurs personnages tous aussi artificiels les uns que les autres.

La polémique complètement stérile et le UP
Une tactique plus subtile consiste à entretenir des postages ou discussions qui ont déjà été traités il y a un moment (des années parfois) en faisant des UP (remontées de postages) intempestifs et/ou en relançant des polémiques avec des débats stériles.

Privilégier la forme au détriment du fond
Les trolls n’abordent jamais un sujet sur le fond et se focalisent sur la forme, prenant facilement les autres membres en témoins : «Pourquoi tu me tutoies... », «Pourquoi tu me parles sur ce ton? », « Moi je ne t’ai pas agressé alors pourquoi tu m’agresses » ; « t’as vu comment il me cause l’autre... tu ne trouves pas qu’il exagère ? » ; « ça craint, les fautes d’orthographe ! » ; « c’est nul de critiquer ton interlocuteur parce qu’il fait des fautes, on n’est pas à l’école là »…

Commentaires sur la gestion du site
Le troll s’en prend aussi assez régulièrement aux modérateurs et commente régulièrement la gestion du forum au lieu de l’objet de la discussion, car pour lui, c’est de leur faute s’il se fait mal voir et qu’on le sermonne : « on peut pas corriger ses messages ? » ; « je crois qu’on m’a supprimé mon message, c’est de la censure ! Et plus tard « « ah non, il est revenu » ; « ah ah, je vois comment vous fonctionnez sur ce forum ! ».

Troll bête et troll méchant
On notera ici une différence entre le troll bête - qui répond à tous les messages suivant son message initial - , et le troll méchant - qui se contente d’entretenir le mouvement par quelques interventions très ciblées - . Il est beaucoup plus difficile de contrecarrer le troll méchant dans ce cas, puisque ce n’est pas lui qui insulte directement mais pousse les autres à le faire d’eux-mêmes.
Avec ces différentes tactiques, le troll n’apporte aucune contribution utile au forum. Il privilégie la forme sur le fond, débat sur la gestion du forum, prend le forum à témoin…

Les résultats de l'action d'un troll
Au final, tout devient connivences, divisions, sous-entendus, recherche d’alliés et d’ennemis. Ceci le conduit en général à se plaindre auprès des modérateurs de la manière dont certains membres se comportent avec lui (toujours de façon totalement injustifiée).
Si le troll a réussi à agir, il y a eu de la modération et des interventions supprimées. Il peut alors crier à la censure, à l’absence de liberté d’expression, etc.… et faire monter la pression.

Si l’on devait résumer par le profil psychologique du parfait troll, cela donnerait :

Par contre, il connaît très bien les forums et leur fonctionnement. Il a une grande capacité à entraîner d’autres membres à agir pour lui, les faisant devenir eux-mêmes des trolls, quelquefois sans qu’ils en aient conscience !


Recommandations
La meilleure parade consiste tout simplement à ignorer les messages du troll en question. Un email aux modérateurs permet également d’alerter de la présence d’un troll trop lourd. Un troll se nourrit uniquement des réactions qu’il engendre. Plus il fait réagir, plus on s’occupe de lui, plus on lui donne de l’importance et on le valorise, et plus il continue sa mission. D’où l’expression anglaise : « don’t feed the troll » (ne nourrissez pas le troll).
Voyant ses efforts sans succès, le troll part alors généralement sur un autre forum pour se nourrir.


 


OBJECTIFS D’UN TROLL


Les objectifs d’un troll peuvent être multiples et variés, allant du simple jeu à la volonté d’imposer ses idées, d’amusement pur et simple, ou même à la tentative de détruire l’intérêt d’un forum, ou d’une discussion visée par ses actions, par censure…
Certains auteurs de trolls relèvent d'une activité professionnelle rémunérée par une société ou pour leur propre compte. Leur motivation étant solide, leurs interventions peuvent parfois engendrer des discussions d'une violence spectaculaire, c'est notamment le cas dans les discussions visant à comparer deux produits concurrents.

Quelques exemples d'objectifs courants :
- Provocation par jeu, plaisanterie, canular (dit aussi « fake »).
- Censure, très souvent pour raisons commerciales, au sujet d'un produit défectueux ou de mauvaise qualité, par l'intimidation, ou par le vandalisme. Les sujets sont très variés : Il peut s'agir par exemple d'une société informatique qui minimise les relevés de bugs sur ses logiciels ;
- Espionnage: provocation sur un forum ou une liste pour pousser les concurrents à dévoiler des informations confidentielles ;
- Publicité déguisée: fausses interventions sur des forums, parfois dures à distinguer d'un robot spammeur, pour faire la promotion d'un produit, d'un évènement, faux blogs de faux consommateurs faisant les éloges d'un service ou d'un produit, fausses critiques, etc... (Ces pratiques existaient dans la presse bien avant l'apparition d'Internet.) ;
- Discrédit d'un concurrent ;
- Pistage et recherche de victimes, souvent le fait de délinquants, pédophiles, extrémistes politiques ;
- Pistage de ces mêmes personnes par la police ou les RG, avec souvent les mêmes stratégies d'appât ;
- Propagande politique, parfois rémunérée ;
- Recherche de la prise du pouvoir idéologique sur un forum ;
- Parfois il s'agit d'un artiste ou écrivain qui cherche à intimider les auteurs de critiques négatives ou à promouvoir ses œuvres.

Il existe une seconde catégorie de trolls sans objectifs, dit « involontaires », peu mentionnés et pourtant très nombreux, qui n'ont pas l'intention de gêner la communication même si c'est le résultat de leurs interventions. Les raisons peuvent être multiples: erreurs, interventions sans intérêt, mauvaise expression, cuistrerie, manipulation, mimétisme...
Une autre catégorie de troll est ceux qui considèrent l'espace de discussion sans autre intérêt que celui que peut représenter un jeu de rôle. Le but recherché est de faire vivre un personnage imaginaire, de gagner de la considération ou du respect en s'attribuant de fausses compétences ou en marquant des points sur d'autres intervenants arbitrairement considérés comme des adversaires pour le déroulement du « jeu ». L'état d'esprit est proche de celui d'un jeu de rôle virtuel. La capacité de régénération agit de la même façon que chez le troll mythique. Certains intervenants ont deux ou plusieurs personnages virtuels afin de se renforcer les uns les autres ou soutenir le personnage principal. Lorsque le personnage principal et ses intentions sont mis en évidence, banni par les modérateurs ou en perte de prestige, un autre personnage vient se substituer au « mort ». Tout ça sous les ficelles d'un même et seul internaute.



Les méthodes d’action du troll vont de la simple insulte au flood, en passant par diverses démarches, telles que :
- Ne jamais être d’accord sur n’importe quel type de sujet, ou au contraire être systématiquement d'accord, le but n'étant pas de donner son avis mais d'alimenter la polémique ;
- Ne jamais être d'accord avec un interlocuteur considéré gênant, l'accusant de fake, d'inculte, de naïf et même de troll.
- Allusion à un débat voisin, mais hautement polémique (par exemple, allusion aux dégâts du tabagisme dans un forum de fumeurs) ;
- Attaques sur la forme (par exemple, commencer les réponses avec l'expression « c'est n'importe quoi »);
- Hors-sujet (attaques personnelles, détournements du fond du débat) ;
- Double discours ;
- Sous-entendus menaçants ;
- Insultes visant un groupe de personnes (nationalité, religion, opinion politique, etc.) et permettant de déclencher de nouvelles interventions ;
- Procès d’intention ;
- Délation et/ou diffamation ;
- Bluff ;
- Sophisme ;
- Autodérision de façade pour camoufler des intentions malveillantes ;
- Moquerie fraternelle et private joke.
- Mélange de flatterie envers les uns et injures envers les autres, pour s'attirer à la fois alliés et ennemis. Lorsque le but du troll est le jeu ou la provocation il tente de maximiser son nombre d'adversaires. Au contraire s'il est déterminé à nuire il va tenter d'avoir un maximum d'alliés et d'isoler sa victime.

Le sujet  d'une conversation « part en troll » si des participants au débat « tombent dans le piège » tendu par le troll et se lancent dans une discussion stérile loin du sujet initial. On a tendance à dire que l’unique solution se trouve dans la phrase « Don’t feed the Troll », en français « Ne nourrissez pas le troll », c’est-à-dire, ignorez le troll ou ne lui donnez pas matière à polémiquer.
Le troll change souvent d’état. Ici, victime ou génie incompris, là, sympathique bonhomme cherchant du soutien, là encore, agressif et provocateur ou encore conseiller désintéressé. Il est toujours pugnace, il abandonne parfois le débat mais jamais le sujet qui l'obsède. Ainsi, un troll ignoré ou insatisfait tentera à plusieurs reprises d’enflammer la discussion. Le troll obsessionnel est attaché à un sujet et ramène les débats toujours à lui, en général un concept, une idée simpliste ou même un mot d'ordre.
En général, si la discussion s’envenime suffisamment, et que les arguments viennent à manquer, le troll ou l’un de ceux qui le nourrissent finissent par atteindre le point Godwin. C’est à dire que le Troll gagne !



LES MESSAGES DES TROLLS

Évidemment, le troll se reconnaît à ses messages dont le seul but est, rappelons-le, la pollution du forum en provoquant une avalanche de réponses sans intérêt. Les caractéristiques de ses messages sont les suivantes :
- À l'origine, sur les newsgroups, la stratégie principale est l'envoi d'un message sur plusieurs forums aux sujets différents (ou, mieux, contradictoires). Il s'agit de mélanger des discussions aux thèmes opposés, et de provoquer ainsi une guerre de messages incendiaires entre des interlocuteurs qui ne devaient pas, à l'origine, discuter ensemble (car leurs préoccupations sont différentes). Un groupe de trolls a ainsi déclenché une invraisemblable guerre en mélangeant les messages des listes « les fumeurs »,et des « non-fumeurs », avec en supplément les « asthmatiques ». Sur le Web et dans les mailing-lists, de telles stratégies sont plus difficiles à mettre en place.



CONDUITE A TENIR

Si vous voyez un message qui vous heurte dans le forum ou la chatbox, répondez n'ayez pas peur des discussions et même des débats. Mais quand vous sentez, que vous perdez le contrôle de la conversation ou que vous voyez vos camarades perdre le contrôle et le ton monter au point d'en venir aux insultes, n'hésitez pas à contacter un ou des membres de l'administration.
Qu'ils s'agissent d'un modérateur ou d'un administrateur, n'hésitez pas à l'alerter par MP. Si vous en voyez plusieurs connectés, contactez-les tous par MP, en effet nous pouvons avoir d'autres occupations sur le moment.
En tout cas, si vous voyez qu'un flot d'insultes commencent à arriver sur le forum, envoyez un ou des messages d'appels au calme et quel que soit les propos lancés par le troll, NE REPONDEZ PAS (Don't feed the Troll).