Voici l'esprit de la quarantaine :

Face aux dangers épidémiques qui menacent l'humanité, nous instaurons l'état d'urgence et l'état d'exception. Le maintien de l'ordre social et la sécurité sanitaire nous impose la suppression des libertés individuelles, des libertés publiques et l'instauration de la dictature. Seul un état d'exception peut maintenir une politique sanitaire suffisamment efficace pour faire face au différentes menaces pandémiques. Nous avons besoin d'un gouvernement déterminé, d'institutions fortes et prêtes à toute éventualité. Le danger est si important que nous avons ouvert des camps d'internement pour les contestataires et les dissidents qui refuseraient de se soumettre aux nouvelles directives de l'état d'urgence. Le temps des débats politiques et des tergiversations est révolu, l'heure est grave et nécessite une action rapide et efficace. Dans l'intérêt général, nous avons ordonné une répression ciblée à la fois policière et militaire pour éviter tout débordement de la part d'extrémistes et prévenir toute menace terroriste. Tout contrevenant aux directives de l'état d'urgence sera arrêté sur le champ et mis en centre de détention en attente de son procès.

veuillez faire un clic sur l'image sinon je vous arrête pour atteinte à l'ordre public