Le Message de Seth en date du 18 janvier 2003
Positionné sur la liste "ummo-sciences"


Subject: [ummo.sciences] [TETRAVALENCE] [EPISTEMOLOGIE] [STRATEGIE] [RECHERCHE]
Date: Sat, 18 Jan 2003 16:51:55 +0100

CELA PEUT ETRE UTILE A TOUT LE MONDE
 

Une analyse avec références didactiques (voir annexe documentaire)

Sur les recherches phénoménologiques
 

   Je crains de vous perturber si je vous donne trop d'éléments d'informations sans une préparation psychologique préalable. Pour éviter de sombrer dans une recherche désespérée et déprimante vous devez prendre certains précautions dans la stratégie de recherche globale et dans l'éthique de diffusion de certaines informations. Vous avez raison de partager vos craintes et vos émotions en public car un groupe d'étude ouvert et non hiérarchisé peut réguler certaines dérives ethnocentriques et autoritaires. La solution à toutes les énigmes des lettres ummites est en possession de quelques terriens à des échelles d'importance variables, en germe dans la recherche civile en ce qui concerne la théorie épistémologique unitaire et l'anthropologie sociale, et à des niveaux plus inquiétant dans la recherche militaire et en particulier dans les domaines de l'informatique théorique, des mathématiques appliquées, des théories psychosociologiques construite autour d'une approche non classique des sciences formelles fondée sur une appréciation paramétrable du comportement humain. Certains analystes des lettres ont des pistes intéressantes sur des domaines proches ou apparentés mais ne parviennent pas à trouver une composante théorique globale pour comme vous dites faire " une synthèse interdisciplinaire et fonctionnelle. "

   Pour avancer dans le développement de la " logique tétravalente " vous devez être certain de pouvoir appliquer la philosophie sous-jacente à toutes sortes de problématiques. Il y a une certaine continuité de réflexion dans certaines analyses et interventions sur la liste. La nature de vos interventions allusive et synthétique peut appuyer certaines positions non exprimées et pour encourager certaines recherches à dépasser certaines limites dogmatiques et ethnocentriques.

   Je relève néanmoins quelques pièges dans les interprétations de conceptions logiques. Vous risquez de construire une théorie incomplète car manquant d'un support axiomatique plus fondamental encore. Et si vous parvenez à ce niveau plus fondamental vous découvrirez encore d'autres pièges qui sont liées à l'autoréférence. Construire une solution pour la résolution du théorème de Fermat et la compréhension de certaines propriétés des nombres premiers ne fera que reporter le problème à plus tard. Différentes stratégies sont possibles mais elles ne donnent pas la même compréhension de certains enjeux.

   Pour aborder cette difficulté une stratégie efficace est de faire des recherches prospectives en métamathématiques et en métalinguistiques tel que cela se fait sur Terre. Et pour cela, il existe plusieurs courants de recherches compatibles ou complémentaires entreprises par différents groupes indépendants. Ce sont des applications qui sont à votre portée, elles permettent de se dégager des limitations de certains paradoxes formels tout en inaugurant une solution phénoménologique par l'usage de certaines procédures cognitives originales. J'insiste sur ce point, différentes stratégie de recherches sont équivalentes pour délimiter l'influence perturbatrice du sens commun. Ne tombez pas le piège proposé par certains chercheurs qui limitent leurs analyses à la conjugaison de procédures élémentaires de calcul sans expliciter à la fois l'axiomatique sous-jacente et l'influence perturbatrice de leur ego. C'est une des faillites comportementales que nous avons décelé chez les scientifiques de votre planète, celle d'avoir la prétention d'accéder à la vérité et de construire des discours totalitaires pour enseigner cette même vérité. Il vous faut substituer à l'accumulation de connaissances qui sont susceptibles d'être modifiée par l'intégration de nouvelles données phénoménologiques une science des procédures non totalitaire basée sur l'étude empirique et mathématique du "sens commun ".
 

Sur l'analyse des lettres

   Ce que je crains pour vous et pour certains analystes de la liste est la déficience psychologique dans une analyse globale entraînant des attitudes émotionnelles déraisonnables ou déprimantes. C'est un risque qui est de nature à freiner la recherche vers des niveaux de réflexion sur les fondements ontologiques de la construction de la pensée.

   Je vous incite donc à poursuivre votre travail de recherche et d'analyse de manière transdisciplinaire et en évitant de vous faire influencer par certains dogmes. Dans ce sens il faut sortir des limites que vous vous êtes infligés. Il ne faut se donner aucunes limites dans sa pensée et sa recherche, il vous faut découvrir de nouvelles formulations afin d'innover.

   Il est souhaitable pour vous et votre groupe de recherche d'élaborer une stratégie globale de révélation et d'analyse alternative, de faire des publications sur Internet pour faire passer l'information scientifique sur ces sujets. En faisant cela, et en respectant une certaine discipline et éthique de recherche vous susciterez l'intérêt de certains observateurs attentifs et bienveillants. Avoir une vision globale est ce qu'il y a de plus difficile, c'est pour cela que les lettres ummite posent tant de problèmes pour les analystes.

   Les lettres ummites soutiennent une conception unitaire comprenant dans un même formalisme une phénoménologie, une épistémologie, une philosophie mathématique. Il s'agit d'une vision globale qui ne peut être adaptée ou traduite quand prenant comme base théorique une vision terrienne sur des bases compatibles et adaptant certains concepts afin de traduire une philosophie vers une autre. Cela ressemble à une activité d'anthropologie sociale sur des bases à la fois terriennes et exoanthropologique. C'est pour cela que j'insiste sur l'idée de procéder comme le ferait un ethnologue (c'est à dire en prenant en compte l'influence de son propre préjugé car on a affaire une culture scientifique différente).

   Certains notions d'ordre éthique intervenant également à différent niveau dans l'épistémologie ummite. Percer le mystère des lettres, c'est avant tout comprendre un rationalisme qui n'est pas incompatible avec certaines conceptions philosophiques terrestres. Il y a un problème de référentiel et de traduction de certaines notions difficiles mais liées à des représentations cognitives auto-référentielles et intervenant aussi bien dans la génération du raisonnement (langage, mathématique, sens commun, philosophie) que dans la conception de
l'univers (phénoménologie de la perception, théorie de l'information, représentation des connaissances).
 

Sur la recherche coopérative

   L'important pour les terriens, c'est celui du travail coopératif en réseau afin de constituer un contre pouvoir culturel efficace face à des menaces de dissimulation des connaissances scientifiques utiles, de désinformation et mise sous contrôle de l'ensemble des appareils auto-structurant intervenant dans la culture. La mainmise de certaines oligarchies scientifiques, de structures socio-économiques et d'influence médiatique ou technocratique devient problématique pour le développement de recherches scientifiques réellement indépendantes. Vouscourez le risque de vivre dans une ère ou la connaissance scientifique sera privatisée et la recherche scientifique publique mise sous tutelle. Il s'agit d'un sujet de très grandes préoccupations et nous souhaitons intervenir à ce niveau car nous percevons une menace de régressions globale de certaines préoccupations éthiques.

   Car il faut se dire, jusqu'à quel niveau de désintéressement, un chercheur est-il capable d'aller pour faire émerger son combat pour la vérité sans sombrer dans certaines démarches égoïstes et matérialistes. L'étude de la psychologie humaine et l'aptitude des terriens à entretenir avec facilité des passions ou analyses erronées et incomplètes en sont un parfait exemple. L'homme a ses faiblesses et il faut en tenir compte.

   Concernant l'étude des lettres ummites, vous pouvez faire intervenir différentes générations d'analystes, sans toutefois mentionner l'origine supposée exoanthropologique de certains documents, cela pourra vous aider à sortir de certaines limites d'investigations en raison de difficultés psychologiques dans la compréhension de données hétérogènes et par la nature scientifique et intuitive de votre comportement. Je peux vous assurer qu'il existe un corpus de connaissances libre d'accès qui ne demande qu'a être exploité et qui viendra compléter de futures analyses en provenance d'autres sources exoanthropologiques qui ne sont pas obligatoirement liées aux conceptions ummites.

   Je ne veux pas vous submerger de pistes de recherches car certaines peuvent vous amener très loin. Si vous n'êtes pas dans une certaine discipline psychologique vous risquez de connaître certains désagréments émotionnels allant jusqu'à des épisodes dépressifs.

   Je suis moi-même obligé de bien choisir mes mots afin de faire passer certaines idées difficiles à appréhender. Je me sens contraint d'user de certains stratagèmes linguistiques pour faire passer une interprétation qui n'est pas forcement la plus adaptée. Il s'agit d'une contrainte liée à la traduction de certains concepts et à la nature même du style littéraire que j'adopte. Vous-même dans vos recherches mathématiques vous aurez à connaître ce genre de contraintes. La démonstration et l'explication de ces contraintes fait parti de la solution du problème de la génération du raisonnement et leur représentation en sciences formelles.

   L'important est d'avoir une stratégie de recherche cohérente en terme d'objectifs et ouverte à la critique . Il faut au-delà de certaines considérations émotionnelles atteindre un point où la compréhension se ferra par la prise de conscience des certaines aptitudes à penser le fonctionnement de sa propre pensée afin d'en corriger les imperfections et comprendre certains influences dans l'analyse prospectives des lettres ummites.
 
 

******* ANNEXE *********

Les données à analyser plus attentivement. Lire l'ensemble des lettres avant de s'attarder sur le passage choisi.

----------------------------------------------

Document : 1378 (js 88)
Titre : Plan d'intervention pour sauver la Terre
Date : 30-1-1988
 

('/')
  Nous vous exhortons à ce que vous agissiez toujours ainsi. Que jamais vous n'avalisiez une affirmation ou une hypothèse quelconque qui ne soit pas associée à un modèle mathématique de comportement suffisamment prédicable ou qui ne puisse être constatée avec une véritable rigueur ! Ne comptez pas uniquement sur les méthodes dialectiques inductives ou déductives. Ce que vous appelez, en espagnol, "sens commun" ne doit pas être considéré comme un étalon pour la formulation scientifique. Ce "sens commun" s'obtient par voie intuitive. L'intuition, bien qu'elle reste quelquefois pour vous très précieuse pour résoudre un problème ou créer des modèles et des idées, structurer des réseaux et des systèmes et même engendrer des créations artistiques, est aussi la source de graves erreurs.

   Le "sens commun" et l'intuition sont sources de graves erreurs. Ces formes de processus mental vous dictent des notions phénoménologiques que vous même avez découvert être fausses. Ainsi les sophismes acceptés par le populaire, tels une boule d'acier tombe plus rapidement qu'une boule de coton, que le temps s'écoule à la même vitesse pour un voyageur que pour son frère qui par rapport à lui reste immobile, ou que la vapeur qu'une YIEE (femme) voit sortir d'un récipient d'eau bouillante est de la vapeur d'eau (la vapeur est invisible. Ce qui se perçoit visuellement ce sont les fines gouttes sphériques d'eau liquide).

   L'échec de beaucoup d'écoles de pensée de la Terre consista à accepter comme des vérités des concepts qui provenaient du "sens commun", de l'intuition, du témoignage humain, de la révélation hypothétique d'êtres inspirés ou de la perception sensorielle.

   De plus, vous pouvez nous interroger sur les raisons pour lesquelles nous n'avalisons pas notre identité par des preuves consistantes. En d'autres occasions nous avons insisté sur la famille de raisons qui nous empêchent de la faire.

   Observez que nos rapports sont toujours didactiques. Nous avons dispersé à travers votre planète des documents évoquant des concepts qui sont pour vous inconnus, traitant du pluricosmos et de ses composants élémentaires décadimensionnels, les IBOZOO UU, mais sans vous fournir d'informations, de modèles mathématiques ou de données qui vous permettent de les exploiter..
('/')

----------------------------

Document : 118
Titre : Situation socio-économique chaotique. UMMO ne peut intervenir
Date : 26/04/80
 

   Mes frères - qui actuellement réalisent une analyse exhaustive des modèles socioculturels et socioéconomiques qui régissent l'évolution du réseau social Terre - ont été impressionnés par l'étude lucide et profonde que Monsieur Sartre a réalisé en captant tout son drame la terrible solitude de l'humain incapable d'établir des liens plus stables qui l'intègrent dans son réseau, et la tragédie des Oemii de la Terre, opprimés par une société non solidaire, qui se débattent dans les brumes d'une sphère émotive sauvage et déséquilibré.
('/')
   Dans son réseau social d'aujourd'hui existent deux secteurs clairement différenciés , je ne vous révèle rien de nouveau avec ceci. L'un très minoritaire et bien sélectionné, est formé des " DÉTENTEURS DE L'INFORMATION ". Quasiment tout le patrimoine de données avec laquelle l'humanité de cet astre froid compte aujourd'hui est MANIPULÉ par les CLASSES DIRIGEANTES (militaires, politiques, techniques, scientifiques) et en particulier par les détenteurs des moyens de production. Il faut que vous n'oubliiez jamais que POSSESSION DE L'INFORMATION = POUVOIR. Car il y a parmi vous d'ingénieux analystes qui pensent plutôt au binôme POUVOIR - ARGENT et il est évident qu'il n'est pas ainsi. Une autre question est qu'en atteignant le pouvoir au moyen du monopole de l'information, ils obtiennent de monopoliser les sources d'un développement économique plus important.
('/')
   Des milliers d'hommes de la Terre se laissent intoxiquer par des superstitions, par des idées pseudo-religieuses, par des mythes irrationnels, fomentés depuis les centres de pouvoir détenteurs des moyens de diffusion, la dispersion de doctrines absurdes, de conceptions anti-scientifiques de l'univers, de l'occultisme sous toutes ses formes, en faisant taire les rares voix qui se risquent à dénoncer de telles déformations de la logique, parce que naturellement votre science est encore faiblement développée et se trouve en phase d'accumulation d'erreurs et de modèles encore insuffisamment aiguisés concernant le comportement de la matière inerte et de la biologie.

   Mais le plus absurde et le plus psychopathologique est la somme des idées délirantes que les détracteurs de la science terrestre diffusent devant la joie mal contenue des composants du premier groupe qui observent avec délectation que, pendant que les masses sont droguées avec ces courants de pensée magique, elles ne seront pas capables de TRAITER L'INFORMATION.
('/')
   Monsieur ; si dans ces courtes pages nous avons résumé toutes ces difficultés, vous pouvez supposer le cumul des problèmes que nous pourrions présenter si nous faisions une analyse plus complète du problème. C'est pourquoi quand vous nous suppliez " Venez, hommes de l'espace extérieur, pour nous aider " vous me déchirez le cur. Des hommes comme celui qui vient de mourir ont la solution. (JP SARTRE).

-----------------

Document : 83
Titre : Psychologie sociale des rapports d'UMMO
Date : 1969
('/')
   Les échos de vos verbalisations arrive jusqu'à nous. Expressions qui synthétisent vos doutes, vos inquiétudes, vos états d'anxiété, votre curiosité insatisfaite.  Toutes les implications psychosociales perturbatrices concourent à déformer les critères que vous avez sur notre existence, (c'est-à-dire) chacun de ceux qui parmi vous savent quelque chose concernant notre réseau microsocial déplacé sur votre planète. Nous désirons aujourd'hui vous préciser quelques points : accueillez-les toujours avec une réserve raisonnable. Acceptez les avec le degré qui convient à votre réseau d'intelligence morale.
('/')

   Amis : ces derniers mois, dans quelques nations et dans des secteurs sociaux plus intéressés à "l'aliéno-biologie" se sont développées des polémiques ouvertes au grand jour concernant notre probable existence. Nous sommes les seuls responsables de ce transfert restreint d'informations jusqu'à des organismes et à certains de vos frères jusqu'à maintenant étrangers au dossier. ( Information qui, jusqu'à maintenant, fut le propre de quelques cercles d'humains répartis dans les continents européens, américain et australien).

   Cela constitue une phase de plus dans la séquence de prudentes expériences de caractère psychosocial que nous réalisons parmi vous pour découvrir jusqu'à quel point nous pouvons nous faire connaître sans perturber votre réseau macrosocial terrestre. Les réactions des organes de diffusion aux masses sociales et les expériences d'individualités et couches sociales qui, à travers eux, accèdent à cette information - généralement déformée par les éditeurs - sont soigneusement analysées par nous et l'examen des résultats indique la ligne à suivre pour notre future stratégie de communication avec la civilisation autochtone. Si la réaction à
ce flux informatif atteint un certain niveau que nous estimons dangereux, nous avons des moyens pour non seulement suspendre les envois - mesure évidemment facile - mais pour neutraliser aussi l'agitation provoquée en insérant des éléments pseudo-informatifs qui discréditent les versions qui circulent. Ne craignez pas que nos expériences perturbent votre Réseau social.
('/')
   Les habitudes mentales des hommes de la Terre sont fortement liées à leurs structures socio-économiques. Pour un individu dans un réseau social, les réponses du soma obéissent évidemment à son éducation et aux habitudes acquises dans le cadre où cet individu s'est développé. Ceci n'est pas un secret pour les psycho-sociologues de la Terre.

   Nous comprenons qu'il doit vous coûter d'admettre que " quelqu'un " puisse offrir simplement une information, une documentation de caractère technique par exemple, sans solliciter quelque chose en échange et sans essayer d'hypothéquer la liberté mentale ou " dynamo-physiologique " du destinataire. Nos motivations sont sans aucun doute conditionnées par des mobiles d'ordre divers. Elles obéissent en partie à la praxis de normes éthiques aux quelles nous désirons rester fidèles. Durant ces dernières années, nous avons sondé avec une avidité explicable toutes les sources de votre culture.
('/')
   Rien n'est plus éloigné de nos intentions que le fait de vous amener à substituer vos principes par notre idéologie. Si quelques-uns d'entre vous pensèrent " se convertir " en assimilant notre Philosophie, notre Éthique et Religion, notre Science, nous les avons, dès ce moment-là, avertis très sérieusement du caractère insensé de leur attitude. Naturellement certaines de vos conceptions pourront contraster avec les nôtres et amener à maturité de substantielles conclusions, mais récuser tout le patrimoine culturel de la Terre péniblement acquis durant des milliers d'années pour le remplacer brusquement par des doctrines dont vous ne voyez pas forcément le caractère idoine, est une expérience que nous vous invitons fermement à répudier.
---------------------------- ----------------------

Document : 176
Titre : Impossibilité d'aide directe. L'Âme collective. Mutations génétiques
Date : 27/02/83
('/')

   Il est probable que vous vous interrogez: Pourquoi ces hommes d'Ummo ne nous envoient-ils plus de messages ' La réponse apparaîtrait dotée avec densité de raisons complexes de nature distincte. Il est certain que la cause ne réside pas dans l'absence, nous sommes sur cet astre froid de Terre (OIAAGAA), bien qu'un intervalle de temps en 1982 se soit écoulé sans notre présence, et que nous abandonnions cet Astre avec une certaine périodicité.

   Dans des messages précédents, nous vous avons exposé les raisons, encore valables, relatives au risque de vous provoquer des perturbations graves. Vous êtes des passionnés sans le vouloir et vous avez tendance à transformer en culte un globule de données structurées à propos d'une civilisation, oubliant que vous devez rester fidèles à votre propre culture, à votre propre civilisation, sans ingérences bâtardes qui pourraient faire préjudice au cours historique de votre réseau social.

   Dans vos approches manichéennes se manifeste une double tendance: ou bien vous montrerez une attitude sceptique de rejet de notre version, Attitude qui mérite des éloges pour sa formulation logique, mais ainsi conçue qu'il n'existe aucune raison de notre part de continuer à maintenir un canal d'information qui sera systématiquement dédaigné et rejeté comme frauduleux; ou bien une partie de vos frères adoptera des postures mentales de respect, de vénération, d'étonnement et une compulsion aiguë à l'assimilation exaltée de nos propres coordonnées culturelles.

   Cela implique le mépris des formes anciennes de la Philosophie, de la Religion, de la Science et de l'Histoire aborigènes de la Terre, le mépris du patrimoine culturel accumulé dans le BUAUUE BIAEI au cours de nombreux siècles par le réseau de l'homo sapiens sapiens.

   Jamais, Amis d'Oiiaagaa, vous ne feriez semblable acte perturbateur. Jamais vous ne permuteriez un cumul d'informations, péniblement acquis par des générations successives, par des formes de pensées étrangères, même si elles sont comme la nôtre, fruit d'une élaboration intellective, générée par des masses encéphaliques mieux structurées.
   Cette idée peut avoir des résultats fallacieux. Comment - Diriez-vous en attendant- quelques formes philosophiques, politiques, scientifiques et technologiques comme les nôtres, pleines de graves travers, hétérogènes et contradictoires, bourrées d'erreurs, saturées parfois de propositions dogmatiques sans fondement de logique rationnelle Pourraient-elles être meilleures ' Comment pourraient être meilleures quelques formes d'organisation politique qui agressent les principes éthiques les plus élémentaires liés à la liberté, des Principes qui plongent dans la famine des segments énormes de la société, l'accumulation des moyens dans un petit nombre de mains et la marginalisation de vos frères moins dotés et intelligents ' Comment une science et une technologie dirigées dans une certaine mesure vers la destruction de l'environnement écologique peuvent-elles nous rendre heureux'

   C'est difficile à comprendre, mais la solution à vos maux ne passe pas par l'écoute de messages messianiques procédant d'humains d'autres Astres froids que vous appelez extraterrestres. Votre mythification de nos civilisations lointaines est fallacieuse et dangereuse. Vous recherchez une nouvelle Parousie dont le rédempteur soit la figure hiératisée et sublime de l'homme idéalisé du cosmos, l'Extraterrestre intelligent, et puissant porteur du baume thérapeutique, qui, possesseur d'une technologie de pointe, d'une science prodigieusement avancée et d'une idéologie morale irréprochable, arrive jusqu'à vous pour vous extraire du puits profond dans lequel vous êtes plongés.

   C'est la raison pour laquelle, nous et d'autres êtres qui sommes arrivés à vous explorer, nous passons dans vos cieux et nous foulons vos structures édaphiques [Larousse : Se dit des facteurs liés au sol, qui ont une influence profonde sur la répartition des êtres vivants] , sans pratiquement vous adresser parole, silencieusement, sans pratiquement tenter un transfert de données par le biais du moindre canal informatif
('/')
    N'attendez donc pas d'aide. Nous savons que cette assertion est extrêmement consternante et dure, comme si elle était formulée par des êtres sans entrailles et déshumanisés, mais c'est une réponse réaliste ajustée à la logique la plus impeccable. C'est à vous qu'il revient de résoudre solidairement les problèmes aigus qui vous torturent. Calquer notre modèle de société ou celui d'une autre civilisation exobiotique provoquerait seulement des troubles plus violents, des déséquilibres catastrophiques plus déstabilisants que ceux dont vous souffrez aujourd'hui. Mais, croyez-vous en vérité que, si nous nous faisions connaître pour vous offrir nos propres règles fondées sur une éthique expurgée basée sur la fraternité et la solidarité entre composants du réseau, tout le reste de vos frères de toutes nationalités et croyances accepteraient de s'en tenir au modèle politique, religieux et social en vigueur sur l'Ummoaelewee (gouvernement en vigueur) '
('/')