PANNEAU AUNESSETREK POUR REDACTEUR EN GREVE

 

Etant donné que le comité de rédaction de l'indirection me casse les pieds, je manifeste ici !

Il parait qu'il y a aurait des lecteurs contrariés, et qu'il faut les ménager parce que dans le lot il y aurait des gens à l'esprit fragile et des déséquilibrés.

Le fait de montrer un panneau indicateur pour les dissuader de lire sans précaution, de trop s'impliquer émotionnellement, et de donner des indications de prise du recul, tout cela ne serait pas suffisant.

Mais que faire alors ? Ajouter une signalétique sur chaque page avec des formules pour dire ce qu'il faut penser, comment penser et ce qu'il faut croire.

Cela ne sera probablement pas suffisant, il faudrait peut-être aller plus loin encore, et procéder à la censure d'un contenu qui dépasse les formes conventionnelles.

Ou alors que je me soumette à la pression de la communauté des mécontents et retourner tout contrit par les reproches, dans le rang de la conformité ?

Mais on est loin du compte, vivre sous les attaques perpétuelles, continuer de surfer sur la vague au mépris du danger, répondre aux provocations et déjouer les pièges, et il y a encore des enragés qui ne comprennent pas le message.

J'ai une idée, je fais comme un Hollywood, la grève du scénariste. A moins de construire une page  idiosyncrasique où chacun pourra mettre ce qu'il voudra.

En attendant ce grand soir, voici un intermède vidéo, un autre message à caractère informatif :